Le magazine particuliers

Etudiant : quelle indemnité de stage en 2018 ?

Jeune, étudiant, vous faites un stage en entreprise de plus de deux mois ? Bonne nouvelle, la gratification de stage qui vous est versée en 2018 est en hausse par rapport à 2017.

Imprimer cet article

Une indemnité obligatoire pour les stages de plus de deux mois

Lorsque la durée du stage est de plus de deux mois consécutifs, une gratification ou indemnité (et non un « salaire », ce n’est pas la même notion juridique) doit vous être versée chaque mois. Celle-ci se calcule à l’heure et correspond au minimum à 15 % du plafond horaire de la Sécurité sociale. En 2018, ce dernier s’élève à 3,75 euros (au lieu de 3,60 euros en 2017).

Une gratification de stage variable selon les jours ouvrables

En effectuant un stage, vous effectuez peut-être vos premiers pas sur le marché du travail. Sachez alors que l’indemnité de stage (contrairement au salaire) est liée au nombre de « jours ouvrables » contenus dans un mois, et cela peut changer d’un mois à l’autre !

Ainsi vous percevrez 577,50 euros en 2018 pour un stage d’un mois de 22 jours ouvrables (154 heures), au lieu de 554,40 euros en 2017 ;

Autre exemple : vous percevrez 525 euros en 2018 pour un stage d’un mois de 20 jours ouvrables (140 heures), au lieu de 504 euros en 2017.

Bon à savoir

Jours ouvrables, jours ouvrés, quelle différence ?

  • Les jours ouvrables sont les jours qui peuvent être légalement travaillés (du lundi au samedi). Cela exclue les dimanches et jours fériés.
  • Les jours ouvrés sont les jours où l’entreprise est réellement « ouverte », en activité (en général du lundi au vendredi, souvent du mardi au samedi pour les commerçants et certaines entreprises).

Peut-on cumuler une indemnité de stage avec une autre rémunération ?

Vous faites votre stage dans une administration, un établissement de la fonction publique d’État ou un établissement de santé ? Vous pouvez cumuler la gratification de stage avec une éventuelle rémunération versée par l’administration.
Vous pouvez également être en stage et, à côté, percevoir un salaire si vous occupez un job étudiant ou autre.

© Uni-éditions – janvier 2018

Imprimer cet article